La science a besoin de vous !

Vous habitez dans l’Eurométropole de Strasbourg ou dans la région d’Outre-Forêt*,


Vous occupez le rez-de-chaussée ou le 1er étage d’un immeuble ou vivez dans une maison individuelle,


Vous êtes prêt à accueillir un sismomètre (15*15cm7cm) jusqu’à fin 2025 minimum,


Vous possédez un boîtier Internet (allumé 24h/24) sur lequel pourra être branché en permanence le sismomètre (via un câble RJ45 – Ethernet).


Candidatez ICI 


Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances en science pour être volontaire

*Nous recherchons en priorité des candidats résidant dans les communes suivantes :

Pour la région de l’Eurométropole : Achenheim, Eschau, Fegersheim, Geispolsheim, Hoenheim, Illkirch-Graffenstaden, Kilstett, La Wantzenau, Lampertheim, Lingolsheim, Mittelhausbergen, Oberhausbergen, Oberschaeffolsheim, Ostwald, Plobsheim, Reichstett, Schiltigheim, Strasbourg, Vendenheim, Wolfisheimatt.

Pour la région d’Outre-Forêt : Aschbach, Betschdorf, Birlenbach, Climbach, Durrenbach, Frohnackerhof, Hatten, Hermerswiller, Hoffen, Hohwiller, Hunspach, Ingolsheim, Kaidenbourg, Kuhlendorf, Kutzenhausen, Lembach, Merkwiller-Pechelbronn, Niederseebach, Oberroedern, Reimerswiller, Rittershoffen, Schoenenbourg, Schwabwiller, Seltz, Soultz-sous-Forêts, Steinseltz, Stundwiller, Surbourg, Woerth

*********

L’ITES (Institut Terre et Environnement de Strasbourg), l’EOST (École et Observatoire des Sciences de la Terre) et le LISEC (Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Éducation et de la Communication) mènent une étude pluridisciplinaire de sismologie citoyenne (projet PrESENCE et son prolongement SismoCité). Cette étude est financée par l’Agence Nationale de la Recherche (https://anr.fr/Projet-ANR-21-CE05-0033) ainsi que par l’Université de Strasbourg sur la période 2022-2025.

Dans ce cadre, nous recherchons activement 80 citoyens volontaires pour une étude d’une durée minimale de 2 ans qui consiste à :

  • Accueillir à leur domicile un sismomètre qui permettra de mesurer les mouvements du sol, et ainsi de contribuer à la détection et à la localisation des séismes en complément des stations sismologiques du réseau permanent de Resif-Epos et de l’EOST/BCSF-Rénass (Bureau central sismologique français et Réseau national de surveillance sismique) et de celles des pays frontaliers.

Et pour un panel de 35 citoyens sélectionnés parmi ces volontaires sur la base de critères socio-démographiques

  • Participation à une étude sociologique (composée de deux entretiens) dont l’objectif est de comprendre le sens que prend pour les participants l’engagement dans un dispositif de science participative. Elle vise à compléter les données collectées en 2018 et 2020 lors de campagnes d’installations de capteurs sismiques dans la région de Mulhouse et en bordure du massif vosgien.

Au sujet du sismomètre :

  • De faible encombrement, il n’engendre aucune contrainte particulière et ne demande aucune maintenance particulière. Il ne limitera pas votre navigation internet (environ 50 Mo par jour) et consomme très peu de courant électrique (5 W/h).
  • Ces appareils n’émettent aucune onde. Ils ne représentent aucun danger, ni pour l’Homme, ni pour les animaux domestiques.
  • Durant toute la période du projet, l’équipe de l’EOST se tient à la disposition des participants afin d’intervenir en cas de dysfonctionnement de l’appareil.
  • Votre anonymat est assuré par le fait que les coordonnées exactes du capteur ne seront pas publiques, en accord avec les règles RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Seules les coordonnées floutées du capteur seront publiques et libres de droits. Les coordonnées sont floutées à 1 km près environ, ce qui rend impossible l’identification du lieu d’installation du capteur.
Image du sismomètre pouvant être installé chez vous.

Du côté sismologie :

  • La société Raspberry Shake (le constructeur des capteurs) a mis en place une plateforme web publique (https://stationview.raspberryshake.org/#/) proposant divers outils de visualisation des données sismologiques. Cette plateforme web, présentée à l’installation de l’appareil, vous permettra de visualiser en temps réel les vibrations mesurées par le sismomètre installé chez vous.* Elle vous permettra également de suivre la sismicité régionale et mondiale mesurée par d’autres sismomètres Raspberry Shake installés dans le monde.

    * L’observation des vibrations de votre capteur sur la plateforme web ne sera possible que si vous acceptez que le transfert des données sismologiques (l’enregistrement des mouvements du sol) à la société Raspberry Shake soit activé sur le capteur que vous hébergez. Cette option ne conditionne en aucun cas le projet, et le choix de l’activer ou non vous sera laissé lors de l’installation du capteur.
  • Par ailleurs, la sismicité régionale (et nationale) est consultable en permanence sur le site du BCSF-Rénass (https://renass.unistra.fr/). Les participants pourront voir la contribution éventuelle de leur station à la localisation de séismes régionaux.

Du côté sociologie :

  • Vous serez invités à participer à deux entretiens sociologiques qui dureront de 30mn à 1h : le premier est mené au moment de l’installation du sismomètre, le second aura lieu  6 à 8 mois plus tard.
  • Les entretiens seront enregistrés et transcrits dans le respect de votre anonymat et ne seront utilisés qu’à des fins scientifiques. Toutes vos données personnelles (noms, adresses, numéros de téléphones, etc.) seront supprimées à l’issue de l’étude.
  • Une réunion d’échange sera organisée entre les participants peu après l’installation des sismomètres.

Pendant l’étude, il se passe quoi ?

  • Organisation de “sismo-stammtisch” entre les participants et les scientifiques destinées à répondre à toute question relative au projet et à présenter des comptes-rendus des observations réalisées grâce au réseau de capteurs installé

Et à la fin de l’étude ?

  • Une restitution des résultats sociologiques et sismologiques auprès de l’ensemble des participants est prévue.

Comment être candidat pour participer à cette étude de science citoyenne ?

  • Vous devez vous inscrire sur cette plateforme à la page pour candidater et renseigner certaines informations telles que : le nom, l’adresse postale, votre profession, les caractéristiques de votre habitation (maison, appartement, etc.). Ces informations permettront de sélectionner les candidats sur la base de critères géographiques et sociologiques.

Qu’advient-il de mes données durant et après le projet ?

Le déroulement du projet est en accord avec les règles RGPD :

  • Les données personnelles recueillies par le LISEC ainsi que par l’EOST  (nom, adresse, mail, n° de téléphone nécessaires pour le suivi du projet) seront conservées durant le projet sur des serveurs sécurisés hébergés par l’université de Strasbourg.  Elles seront supprimées à la fin du projet.
  • Les données sismologiques collectées par l’EOST (les vibrations enregistrées par le capteur) seront conservées pendant et après le projet. Ces données sont publiques et libres de droit.
  • Les coordonnées exactes de l’emplacement des capteurs (latitude, longitude et altitude) recueillies par l’EOST seront conservées pendant et après le projet sur un serveur sécurisé hébergé par l’Université de Strasbourg. Ces données ne seront pas publiques. Seuls les chercheurs et personnels de l’EOST impliqués dans le projet PrESENCE pourront consulter les coordonnées exactes des capteurs. Les coordonnées précises des capteurs pourront éventuellement être transmises à d’autres chercheurs dans le cadre d’autres projets de recherche. Cette utilisation ne pourra se faire que dans un cadre strictement académique, et après avoir signé un accord de confidentialité.
  • Vous êtes libres d’accepter ou non le transfert des données sismologiques à la société Raspberry Shake afin de pouvoir profiter des outils de visualisation des données proposés par le constructeur des capteurs. Cependant, l’EOST ne peut se porter garant de l’utilisation de ces données, ni de la gestion de celles-ci faite par Raspberry Shake.

Les participants volontaires pour ce projet seront invités à signer un formulaire de consentement qui détaille notamment les aspects de sécurisation et d’anonymisation des données.

Pour en savoir +


Contact par mail à  lisec-sismologie-citoyenne@unistra.fr ou mturlure@unistra.fr (responsable du déploiement des capteurs Raspberry Shake)